historique de notre ferme et de notre ferme auberge

un petit regard sur nos origines !

si vous venez nous rendre visite aux graviers à Saulxures sur Moselotte, vous vous apèrcevrez rapidement que nous sommes beaucoup de "VAXELAIRE" dans le secteur ! Il faut pourtant déjà remonter 4 générations pour trouver nos ancêtres communs.

Nous pourrions remonter très loin à l'époque où les fermes robustes et les terres fertiles du haut des graviers étaient façonnées et entretenues par les familles d'antan. Quand le moulin des graviers (au dessus de la ferme auberge) écrasait les blés de chaque ferme du haut. la vie s'écoulait au rythme des saisons avec quelques vaches, cochons, volailles, jardin, champs et parairies attenant à chaque petit coin de paradis. 

La maison où se situe notre ferme auberge Les Prenzières a donc vu naître les générations successives jusqu'à Claude qui y a grandi. Puis une ferme qui se vendait en bas des graviers a été reprise par la famille. C'est là que Claude a fondé son foyer et a installé le siège social de la ferme actuelle Au Petit Gravier. Ayant des terrains à entretenir aux alentours de ces deux site, nous avons dés lors pu déplacer notre troupeau de vaches laitières d'un site à l'autre en fonction de la pousse de l'herbe et ainsi est née la transhumance sur notre exploitation.

Les dates clés :

1977 : installation de Claude Vaxelaire sur la ferme familiale alors dotée de 15 vaches frisonnes et montbéliardes, tenue avant lui par ses parents Robert et Paulette Vaxelaire, grands parents avant eux, Léon et Maria Vaxelaire...etc 
Paulette fabriquait et affinait du munster qui était vendu sur place et jusqu'à Rungis
Claude et Jocelyne ont 4 enfants : Frédéric, Lionel, René et Aline
Comme les générations précèdentes, la ferme produit du lait, fait du fromage type Munster
 
1983 : introduction de vaches vosgiennes dans le troupeau, qui vont progressivement prendre une grande place. la race étant menacée de disparition à l'époque, beaucoup
d'efforts sont faits dés lors pour la faire connaître et la faire prospérer.
 
2000 : le troupeau évolue jusqu'à 25 vosgiennes pour 70ha de terrains entretenus. Un quota de 80 000 litres de lait est produit, et livré en laiterie.
 
2003 : installation de Lionel Vaxelaire associé à Claude avec la création de la société SNC de l'Envers des Graviers et création de la ferme auberge Les Prenzières pour valoriser directement sur table les produits issus de la ferme : boeuf, veau, lait, oeufs
 
2004 : ouverture de la ferme auberge en Juin avec Claude en cuisine, et la venue d'une salariée sur l'exploitation : Laura Duc (très prochainement Vaxelaire) compagne de Lionel.
Claude remonte habiter dans la maison de la ferme auberge tandis que Lionel et Laura fondent leur foyer dans la maison du bas (ferme Au Petit Gravier). Ils ont 2 enfants : Mathis et Léna.
 
2010 : notre exploitation est composée de : 35 vaches laitières ( environ 25 vosgiennes et le reste est de race abondance et montbéliarde),
une trentaine de genisses de 0 à 3 ans pour le renouvellement du troupeau,
environ 77ha de parcs et de prés de fauche qui nous permettent de subvenir aux besoin de nos animaux en herbe, foin, regain,
un poulailler d'une vingtaine de poules pondeuses et régulièrement des lots de coq de chair.
 
été 2010 : Laura propose la production et la vente directe de yaourts, confitures, îles flottante, biscuits sablés et meringuettes à la ferme auberge.
Elle propose ensuite de se former à la transformation fromagère pour relancer la valorisation directe du lait produit sur la ferme (et faire un beau plateau fromage pour la ferme auberge)
 
2011 : installation de Laura Vaxelaire et création d'une fromagerie sur la ferme.
 
2012 : début de la production de fromages (bargkass, bargkass aromatisés, munster fermier, bûchettes de fromage frais, faisselle, fromage blanc, un type camembert, )
Ouverture du petit point de vente à la ferme "Au Petit Gravier" (ouvert le samedi matin, et la semaine si nous sommes sur la ferme)
 
2015 : lancement du "coeur de massif" : le nouveau fromage de la race vosgienne. une tomme carrée de 6 kg environ, douce et fruitée à consommer crue ou fondue. 
Seules les fermes qui élèvent une majorité de vaches vosgiennes et répondent au cahier des charges correspondant, sont autorisées à en produire.
 
2017 : notre troupeau devient 100 % vaches vosgiennes, le fromage "coeur de massif" se fait progressivement connaitre et apprécié du publique.
 
2020 : création du Confiné : fromage à pâte molle et croûte fleurie grise
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site